Language
Champions
Nos champions
Photos
Vidéos
coline

Coline Mattel championne de France

Coline s’est imposé samedi à Chaux Neuve lors du concours des championnats de France. Bravo à elle ! [+]

Champions > Coline Mattel > Un été bien chargé !

Un été bien chargé !

Après un petit break de printemps, nous avons repris l’entrainement au mois de mai, seulement de l’entrainement physique pour commencer, puis la reprise sur les tremplins a suivi quelques semaines plus tard.. Pour nous sauteuses (et sauteurs) à ski, la saison d’été est très importante. Il faut dire qu’en hiver, avec des compétitions quasiment tous les weekend, il n’y a pas beaucoup de place pour l’entrainement.. Du coup c’est pendant l’été, du mois de mai au mois d’octobre, qu’on fait le  »plus gros » du boulot, et préparer une saison comme celle qui nous attend, saison olympique s’il est besoin de préciser, c’est beaucoup de boulot ! Certes, la préparation n’a pas vraiment changée, tous les ans je m’entraîne pour être la meilleure possible, il n’y a pas  »d’ingrédient secret » qu’on ne sort que lors des saisons olympiques ! Mais forcement, se préparer pour les Jeux Olympiques, c’est pas un truc qu’on oublie comme on oublierait d’arroser les fleurs… Ça trotte toujours quelque part dans la tête, et ça influe obligatoirement sur la manière dont on s’entraine : même si l’entrainement reste globalement le même, l’état d’esprit est différent, là, c’est pour les Jeux ! J’ai donc attaqué l’été gonflée à bloc, motivée, et prête à en baver ! Entre les stages de saut, en France et à l’étranger (arhh liebe schwarzwald ! ), l’entrainement physique (musculation, aérobie, vitesse, bondissements, proprioception, étirements…), et les quelques Grand Prix d’été que nous avons fait, pas le temps de souffler ! Le début de saison a été un peu difficile, mais avec les premières compétitions, les progrès ont commencés à se faire sentir ! Malgré une petite déception lors de l’individuel du Grand Prix de Courchevel, notre 3ème place par équipe mixte m’a redonné un sacré coup de boost !

J’ai réalisé une super progression technique sur tout l’été, pour finir avec trois belles 2ème places en Russie et au Kazakhstan. Voyage fructueux mais assez dépaysant il faut le dire ! Entre les 22h de voyage pour aller en Russie, les chauffeurs de bus ivres, les ours dans la forêt, notre attachée kazakh qui planait à 8000 (alors qu’on comptait quand même beaucoup sur elle pour nous renseigner sur les us et les coutumes de ce pays, ou même seulement sur les horaires de la compétition..) et les plats traditionnels kazakh, on aura tout vu (sauf peut être les ours, mais je suis sure qu’il y en avait !). C’était quand même un super voyage !

Après cette épopée, nous sommes avons encore fais quelques stages, un détour par la soufflerie de Genève où nous avons pu expérimenter le nouveau système de vol. On est suspendu en l’air par un harnais, avec la combinaison de saut, le casque, les chaussures, les skis, dans un tunnel et on se prend 90 à 100 km/h de vents dans les dents. Ça décoiffe ! L’idée c’est de travailler la position de vol, des petits détails qu’on a pas forcement le temps de bosser au tremplin, ou un placement global. C’est pratique, puisque sur un run d’environ 2 minutes, on fait l’équivalent de 30 sauts. Et puis c’est hyper fun !

Après un dernier stage de saut à Oberstdorf, en Allemagne, ou nous avons pu sauter avec une trace d’élan en glace, pour recommencer à apprivoiser les sensations de l’hiver, nous avons rangé les skis pour l’été.
Après un bon mois d’entrainement physique, je suis sur le qui vive ! La neige arrive, et avec elle les premiers sauts, et bientôt, dans moins de deux semaines, la première coupe du monde la saison ! On peaufine les derniers détails, et on arrive en fritte à Lillehammer pour lancer l’hiver comme il faut !